ERASMUS

Accueil » International » ERASMUS

ERASMUS

L’IFSY est pleinement intégré dans le programme de l’Union Européenne en faveur de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport en Europe, ERASMUS+, et a signé la charte d’engagement ERASMUS pour l’enseignement supérieur 2021-2027.


Avec un budget de 14,7 milliards d’euros, Erasmus+ offre la possibilité à plus de 4 millions d’Européens d’étudier, de se former et d’acquérir une expérience à l’étranger.

 

Déclaration en matière de stratégie ERASMUS +

Le développement de la stratégie internationale de l’établissement s’articule dans le projet plus global de montée en puissance de l’IFSY et de l’élargissement de son réseau de partenaires. Cette stratégie est d’abord passée par l’ancrage en profondeur de l’IFSY au sein de l’Union Nationale des Associations de Formation et de Recherche des Intervenants Sociaux et du réseau des établissements de formation en travail social d’Ile-de-France. Fort de ce réseau, l’IFSY souhaite désormais étendre ses partenariats à l’échelle européenne et développer une culture d’établissement qui intègre l’échelon international.

L’IFSY poursuit à travers cet axe stratégique 2 objectifs principaux :

  1. Promouvoir la mobilité internationale, et notamment européenne, des étudiants afin de former des professionnels de terrain capables de s’adapter à des problématiques évolutives, de développer une compréhension en profondeur des dynamiques institutionnelles à tous les échelons et de développer leur aptitude au travail partenarial et pluridisciplinaire ;
  2. Assurer la formation continue de ses formateurs afin de garantir le développement de pédagogies innovantes sur le long terme et de favoriser les échanges professionnels.

Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Quelles actions ERASMUS+ à l'IFSY et quelles mises en oeuvre?

Fidèle à l’axe stratégique évoqué ci-dessus, l’IFSY souhaite participer à l’action clé n°1 en développant la mobilité des étudiants et du personnel de l’enseignement supérieur.

Pour la mobilité des étudiants, l’accent sera porté sur les mobilités à des fins de stage, à partir de la deuxième année de formation Assistant de Service Social. Si l’apprentissage d’une langue étrangère est d’ores et déjà inscrit dans le cursus de formation, la pratique linguistique sera encouragée par la mise en place d’outils pédagogiques innovants et interactifs, adaptés aux réalités de plus en plus nécessaires de l’enseignement à distance.

D’autre part, dans le sens de la réforme de 2018 du diplôme d’ASS, l’étude des politiques sociales et des dynamiques institutionnelles à l’échelle européenne et internationale sera renforcée. Cette ouverture au fonctionnement des institutions sociales à l’échelle supranationale encouragera les dynamiques d’échange, de partenariats et de mobilités.

En ce qui concerne la mobilité du personnel de l’enseignement supérieur, la priorité sera cette fois portée au personnel enseignant pour des mobilités d’échanges de pratique de terrain et de méthodes d’enseignement. L’objectif est ainsi d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur en permettant aux formateurs de remettre en question leurs méthodes d’enseignement et de se confronter à de nouvelles réalités de terrain.

Quel impact sur l'établissement ?

En termes d’impact, le premier effet attendu est le développement de compétences recherchées chez nos étudiants. En effet, les étudiants en travail social étant traditionnellement plus éloignés des opportunités de mobilité européenne et internationale, un projet à l’étranger est particulièrement valorisable lors de la recherche d’un premier emploi.

D’autre part, ayant été confrontés à des situations inédites voire déstabilisantes, ces profils sont plus recherchés par les employeurs car ils traduisent un professionnel avec de plus grandes capacités d’adaptation et une plus grande flexibilité. Un indicateur à suivre sera donc le taux d’emploi à 3 mois après l’obtention du diplôme des étudiants ayant effectué un projet de mobilité. De plus, en augmentant ainsi les niveaux de qualification des diplômés de l’IFSY, l’objectif est également de leur offrir un tremplin vers des postes auxquels ils n’auraient pas pu accéder sans la maîtrise d’une langue étrangère supplémentaire ou encore une expérience de déracinement telle qu’un séjour à l’étranger.

En ce qui concerne la mobilité du personnel, l’impact principal recherché est le développement de nouvelles méthodes pédagogiques plus innovantes, notamment dans le domaine du numérique, et le développement de partenariats de recherche. La qualité de l’enseignement à l’IFSY n’en sera que renforcée. Cette innovation permettra également d’accroitre l’attractivité de la formation et de la distinguer dans le paysage des établissements de formation en travail social. Il s’agit également de renforcer la compréhension des dynamiques institutionnelles et des politiques sociales hors de France et ainsi de susciter des projets de travaux recherche chez les formateurs de l’IFSY.

Comment respecter les principes de non-discrimination, de transparence et d'inclusion des étudiants et du personnel ?

Afin de garantir les principes de non-discrimination, de transparence et d’inclusion, l’IFSY a mis en place une procédure de candidature unique qui permet d’assurer que tous les étudiants disposent d’un accès égal aux opportunités de mobilité.

Tout d’abord, à la suite de la présentation du programme à tous les étudiants, tout étudiant porteur d’un projet de mobilité est reçu par son formateur référent IFSY. Celui-ci fait ensuite remonter au gestionnaire du programme Erasmus+ l’ensemble des étudiants motivés. Les dossiers de projets sont alors appréciés à la fois par leur formateur référent, le responsable de la vie de la promotion, ainsi que le gestionnaire administratif du programme Erasmus+.

Lorsque le dossier de l’étudiant est jugé satisfaisant par l’ensemble de ces protagonistes, celui-ci est anonymisé et soumis à décision de l’ensemble de l’équipe de direction. Cette équipe est composée à la fois de cadres pédagogiques et administratifs. Ceci garantit une pluralité de points de vue sur la pertinence du projet de mobilité dans le projet professionnel plus global de l’étudiant, sa cohérence d’un point de vue pédagogique et la motivation de l’étudiant.

Les projets validés par la commission d’examen seront ceux qui trahiront des objectifs clairs et cohérents avec les compétences développées au long du cursus de formation, une motivation réelle du candidat et des capacités d’adaptation et d’ouverture d’esprit. L’étudiant devra de plus démontrer de capacités organisationnelles certaines.

D’autre part, avec le développement de pratiques digitales, l’IFSY encouragera également le développement de mobilités mixtes, avec un temps de séjour restreint à l’étranger couplé à des outils multimédia permettant le travail en ligne.

Manque stratégie pour personnel.

Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’une bourse Erasmus+ spécifique, en complément de leur bourse de mobilité qui prendrait en charge les frais supplémentaires engendrés par leur séjour en Europe (jusqu’à 100% des frais réels encourus). Plus d’informations sur https://agence.erasmusplus.fr/erasmus-accompagne-les-personnes-en-situation-de-handicap/

Quelles mesures pour mettre en place la carte d'étudiant européenne et promouvoir l'application mobile Erasmus+ ?

La première étape de la mise en place de la carte d’étudiant européenne sera de nommer un référent du programme pour l’établissement, qui sera responsable de la publicité de l’initiative au sein de l’équipe IFSY.

Ce référent sera également responsable de la mise en place de l’initiative selon le calendrier proposé.

D’autre part, le responsable du développement de l’établissement continuera de son côté à soutenir les projets de transition numérique et digitale, ce qui augmentera la perméabilité de l’IFSY à la mise en place de projets digitaux.

Enfin, l’usage de l’application mobile Erasmus+ sera encouragé auprès des étudiants dès leur arrivée en première année de formation.

Quelles actions déployées en faveur de l'environnement ?

L’IFSY est engagé dans la politique de développement durable du Département des Yvelines et en fait la promotion auprès de ses étudiants et des membres du personnel. Engagé dans une démarche écoresponsable, le Département a en effet intégré l’enjeu environnement au coeur de ses politiques et a notamment fait réaliser un bilan de la performance carbone de ses activités. Ressort de ce bilan qu’une source importante de gaz à effet de serre est les transports du quotidien. L’IFSY encourage donc chez ses étudiants des pratiques de mobilité douce en promouvant l’usage des transports en commun, du vélo et la marche à pied. A plus grande échelle et quand cela est possible, les étudiants partant en mobilité seront encouragés à privilégier le train plutôt que l’avion et à intégrer la dimension environnementale dans le choix de leur mode de déplacement.

D’autre part, l’établissement a mis en place le tri sélectif et mené une campagne de sensibilisation via les supports d’affichage digitaux du site de formation.

Enfin, une piste actuellement en étude est l’intervention d’un spécialiste des enjeux environnementaux auprès de l’ensemble des étudiants assistants de service social afin de les sensibiliser à l’importance de l’action individuelle dans la mise en place d’une démarche écoresponsable.

Comment promouvoir l'engagement civique et la citoyenneté active auprès des étudiants entrants et sortants, avant, pendant et après la mobilité ?

Tout d’abord, en tant qu’établissement public de formation, les valeurs de la fonction publique territoriale sont au coeur du projet d’établissement et du programme pédagogique de l’IFSY.

L’IFSY soutient d’autre part l’ensemble des projets citoyens portés par les étudiants et qui passent notamment par la voix de l’association des étudiants en formation d’ASS, l’EFSY.

Les initiatives de volontariat sont suivies à tous les échelons par l’équipe pédagogique, l’ensemble du personnel et l’équipe de direction.

L’engagement des étudiants est également valorisé par les supports de communication de l’établissement et plus largement du Département ainsi que par des restitutions de projets étudiants dans divers contextes et devant divers publics. L’IFSY promeut notamment le programme Yvelines Etudiants Seniors qui propose à des étudiants de rendre visite à des personnes âgées isolées pendant la période estivale.

Quelle reconnaissance des crédits ECTS ?

Les crédits obtenus sont validés automatiquement, lors de la commission pédagogique, instance instaurée par la réforme du diplôme d’Etat d’ASS en 2018, et qui valide l’ensemble des crédits acquis par chaque étudiant pendant le semestre en cours.

La composition de cette commission est définie par un arrêté et le procès-verbal de la séance est soumis à validation du président de séance. Le relevé de notes et crédits est ensuite transmis à l’étudiant.

D’autre part, les crédits pouvant être obtenus pendant la mobilité sont communiqués en amont à l’étudiant selon un catalogue de cours prédéfini.

Quelles mesures pour soutenir, promouvoir et reconnaître la mobilité du personnel ?

Etant soi-même organisme de formation, l’IFSY encourage la formation continue et le partage de pratiques de ses formateurs, en reconnaissant la valeur ajoutée de la montée en compétences, notamment en termes de qualité d’enseignement.

D’autre part, le Conseil Départemental des Yvelines, dont dépend l’IFSY, est également attaché à la formation de ses agents et promeut activement les opportunités d’apprentissage à toutes les étapes de la carrière de chacun. Les entretiens professionnels annuels sont notamment une bonne opportunité pour les membres du personnel de manifester leurs projets de mobilité et de les faire soutenir à toutes les échelles.

Enfin, les membres du personnel ayant effectué une mobilité doivent en faire la restitution à l’ensemble de leurs collègues, ce qui permet de susciter de nouvelles « vocations » et stimule l’échange autour de projets passés, présents et futurs.

Comment promouvoir les activités soutenues par le programme Erasmus + ?

Tout d’abord, le programme Erasmus+ est présenté à tous les étudiants de première année de l’établissement, lors d’une conférence plénière qui est partie prenante de l’emploi du temps de rentrée.

Par la suite, une notice explicative du programme, qui récapitule l’intégralité des points évoqués lors de la conférence, est envoyée à l’ensemble des étudiants inscrit à l’IFSY. Cette notice reprend également les membres du personnel à contacter si l’étudiant développait un projet de mobilité.

En début de deuxième année de formation sont ensuite rappelés les grands principes du programme Erasmus+ ainsi que les modalités pratiques de candidature. Une procédure très détaillée, qui inclut un calendrier précis des différentes dates butoirs à respecter, est également distribuée.

D’autre part, les étudiants qui ont effectué un projet de mobilité sont encouragés à restituer devant l’ensemble des étudiants et membres du personnel de l’IFSY, sous forme de présentation interactive, les principaux points de leurs projets de mobilité. Ceci stimule les échanges inter-promotions et permet de rompre avec la verticalité du partage de l’information en encourageant les étudiants intéressés par le programme à se rapprocher de ceux qui l’ont expérimenté de plus près.

En termes de communication externe, sera proposé aux étudiants revenant de mobilité de publier sur le site internet de l’école un court résumé de leur mobilité et les enseignements qu’ils en ont tirés. Les projets les plus aboutis pourront également être proposés au service communication du Département des Yvelines, qui pourra en faire la promotion sur le site internet du Département, ainsi qu’à la Direction des Ressources Humaines qui pourra poster le projet sur la page LinkedIn du Département.

Comment s'assurer que les principes édictés dans la charte seront respectés et appliqués ?

Une note interne, signée par le directeur d’établissement et reprenant les principes fondamentaux de la Charte Erasmus et de la stratégie internationale de l’établissement, sera rédigée et transmise à l’ensemble des membres du personnel de l’IFSY.

A tous les niveaux, les membres du personnel seront également encouragés à faire remonter tout manquement à ces principes et règles de déontologie.

Contact

Coordinateur du programme Erasmus + à l’IFSY : Camille Philippe / camillephilippe@yvelines.fr / 01 61 31 19 25 / 06 66 09 45 74

Dernières actualités :